Yearbook 2021 Perso

Étiquettes:

En lisant ce Yearbook, vous pouvez écouter Gymnopédie 1 – Eric Satie (il y a un rapport !)

Edito

Une année de transition pour moi, avec le passage du cap des 60 ans, et la fin choisie de mes activités professionnelles.

Après une vingtaine d’année ou mon agenda était chaque jour 100% plein et quasiment 100% « in-door », c’est la redécouverte du temps, aux deux sens du terme : en fonction du temps qu’il fait et du temps qu’il faut, je peux décider chaque jour quel temps consacrer à chaque activité.

C’est pour moi l’occasion de prendre le temps d’aller là où ma curiosité me mène, que cela soit dans le domaine du savoir et de la culture en exploitant les merveilleuses ressources qu’Internet rendent accessibles, ou « In Real Life », pour explorer des territoires : microscopiques territoires de quelques décimètres carrés dans mes jardins ; vastes espaces naturels, sièges d’écosystèmes complexes et magnifiques ; ou espaces habités par les êtres humains, qui y ont déployé leur architecture, leur urbanisme et leur activité économique.

Mais c’est aussi la perte de belles et enrichissantes interactions quotidiennes avec mes anciens collègues, de ces moments collectifs dont on se souvient longtemps après, comme de ces sollicitations permanentes et la redécouverte d’une solitude sereine qui fait redécouvrir l’importance d’un lien social de qualité.

Alors, petit clin d’oeil à mes activités passées, où chaque année commençait par la production d’un Yearbook de la Recherche d’Orange, et de l’édito qui va avec, j’ai décidé de me lancer dans ce petit « Yearbook 2021 Perso » pour partager mon petit univers avec qui est intéressé.

Nicolas

Dernier tour de piste à Orange

Une des dernières réflexions que j’ai pu accompager dans le cadre professionnel a porté sur la vision du futur. Face à un futur incertain et exigeant, comment développer une technologie utile et respectueuse de la planète ? Comment faire évoluer les pratiques de recherche, la manière dont les technologies sont imaginées et employées ?

2021 a été pour moi l’occasion de vivre de l’intérieur un dernier Salon de La Recherche, les 23 et 24 mars 2021, dans une version presque complètement « digitale ». Il a fallu inventer une nouvelle formule pour permettre aux chercheuses et chercheurs de partager leurs résultats et leurs passions.

J’ai aussi eu la chance et le plaisir d’accompagner le recrutement de Jean Bolot, nouveau directeur pour la recherche d’Orange, et de faire avec lui une dernière tournée des sites de R&D, où j’ai pu revoir les équipes que nous n’avions pas vues en raison des restrictions de déplacement de 2020 et 2021.

Et enfin, j’ai bénéficié de pas moins de 3 pots de départs (!). Ben oui, nous n’avions pas le droit de réunir plus de 50 personnes à la fois, du coup, cela m’a donné un peu plus de temps pour interagir avec mes invités.

Sinon, je garde un oeil sur le numérique, son/ses métaverses et le Web3, … mais, fidèle à ma devise temporaire TSN (Tout Sauf du Numérique), je me garde bien de trop replonger dans la marmite !

Déjouer la pandémie et le confinement

Encore beaucoup de temps passé à la maison ! Du coup, pour se changer le idées, on a mené à bien en famille une campagne de Pandemic Legacy (saison 1), un jeu de plateau où l’on doit, en coopération… affronter une pandémie ! Ca ne s’invente pas, et pourtant, le jeu date de 2015.

Bon présage pour la suite, on a gagné (de justesse) contre la maladie. Cela dit, à part le thème, c’est un excellent jeu, très prenant. En y jouant, on perçoit mieux aussi à quel point les choix vitaux dans un contexte incertain peuvent être difficile pour nos gouvernements. En la matière, la critique est aisée mais l’art est difficile.

L’autre activité marquante (et parfaitement légale) a été de trouver un endroit pour fêter mes 60 ans avec des amis. Ces derniers habitant à Paris et nous à Palaiseau, il nous a fallu trouver l’endroit autorisé, à l’intersection des deux cercles de 10km dans lesquels nous étions confinés. Calculs faits, nous nous sommes retrouvés dans le bois de Meudon pour boire un peu de champagne (en thermos réfrigéré) assis sur les feuilles mortes.

Vivre plus près de la nature et aider (un peu) la planète

La culture …
… la récolte…
… au conditionnement …

Pas mal d’activité autour du jardin et des potagers, avec de belles récoltes dont certaines nous permettent encore de manger, en plein hiver, des légumes du jardin. Si, cette années, chez moi comme chez beaucoup de jardiniers, les tomates n’ont pas été au top (mildiou), on a pu

  • récolter beaucoup d’autres légumes (courges, courgettes et potirons, concombres haricots verts, bettes, salades, radis, tétragone, navets, pommes de terre, topinambours, … et quand même un peu de tomates)
  • récolter, manger et congeler pommes, poires, figues, fraises, cerises, prunes, quetsches, mirabelles, mûres, groseilles, famboises, rhubarbe)
  • récolter et sécher verveine-citronelle, menthe et mélisse pour nos tisanes d’hiver
  • faire (et donner) pas mal de confitures (pomme, poire, framboise, groseille, mirabelle, quetsche, rhubarbe, mûres,…), et fabriquer les pâtes de fruit et les barres de céréales pour notre alimentation en trail
  • faire de la liqueur et du sirop de fleurs de sureau, macérer quelques fleurs de Génépi, lancer notre première production de Kefir grâce à des graines de Kefir généreusement envoyées par Symbiose Kéfir
  • faire et déguster de belles récoltes de champignons
… à la transformation.

Nicopedies

ambigramme créé il y a bien des années sur un Mac SE 30

Lancement d’un blog Nicopedies pour partager mon quotidien, mes petits délires et mes souvenirs, et ce qui, dans mes archives, peut éventuellement intéresser d’autres personnes.

Du coup, j’ai redécouvert la « joie » d’être son propre support informatique : choix d’un hébergeur (j’ai pris, allez savoir pourquoi, OVH), transfert de mon nom de domaine demassieux.fr, installation de WordPress, choix d’un thème, import de nombreux billets de blog qui étaient disséminés dans 2 ou 3 autre blogs que j’ai fait dans le passé…

Pour la petite histoire, j’avais d’abord nommé ce blog Cabinet de Curiosités, mais il y a déjà pas mal d’autres blog et sites de ce nom ; me souvenenant qu’il est arrivé à certains de m’appeler Nicopedia, j’ai choisi le nom Nicopedies (en référence aux Gymnopédies) après avoir hésité avec le nom Nicopediæ (en référence aux Reliquiæ écrites par un de mes ancêtres Jacques Passy)

Une année plus sportive

Mes courses sur mon terrain de jeu du plateau de Saclay, en 2021

Toujours amateur de trail, j’ai augmenté un peu mes distances d’entraînement, franchissant cette année la barrière symbolique des 1000km courus, ce qui n’avait pas été possible l’année dernière (sauf à faire le hamster dans son cercle de un km).

Entre autres choses, j’ai pu faire en 2021 une belle randonnée, et quelques courses trails, dont certains en famille !

En pleine action, de jour comme de nuit….

Plongée dans la fin XIXème siècle

C’est une période qui m’intéresse tout particulièrement, marquée à la fois par l’aube de la révolution industrielle et l’émergence de tant de nouvelles technologies, mais ausi par les début de l’économie mondialisée, de l’hyper-industrialisation, la montée des nationalismes et du système colonial….

Pour le fun, je me suis intéressé à la Culture des Fraises à Vauhallan, fin XIXème.

Je me suis procuré une source extraordinaire d’informations sur l’époque, aussi bien concernant la vie économique, politique ou scientifique, que la vie quotidienne. Il s’agit des Almanach Hachette (petite encyclopédie populaire de la vie pratique), dont j’ai réussi à trouver quasiment toutes les années, depuis la 1ere parution en 1895, jusqu’à 1940.

Je fais aussi beaucoup usage de Wikipedia, Internet Archives, Gallica et de Retronews, un site (payant) qui a numérisé une très grande partie de la la presse française jusqu’à la 2ème guerre mondiale

Je continue aussi mettre à jour les informations généalogiques de ma famille, travail entamé par mon grand-père, poursuivi par mon père, et que je continue à compléter au fil de mes recherches.

J’ai mené à bien deux projets d’édition, avec toute la recherche de contexte et d’illustration que cela entraîne.

Ambitions pour 2022

Je ne sais pas si tout cela pourra être réalisé, mais j’ai quelques projets pour cette année

  1. Comptabiliser l’impact carbone de mes voyages professionnels depuis le début de ma carrière, et trouver le moyen de le compenser, si possible via un projet local
  2. Déplacer une cabane de jadin et construire une serre
  3. Dessiner et jeter les bases d’un nouveau jardin en Bretagne, et d’un aménagement de la maison
  4. Démarrer mon projet de « tour de France par Deux Enfants, version 2022« 
  5. Participer à la célébration du 200ème anniversaire de Frédéric Passy, 1er prix nobel de la paix et aussi l’un des mes arrières-arrières-arrières-grand-parents, en publiant les « mémoires d’un nonagénaire », qu’il à écrites à la fin de sa vie et dont j’ai un exemplaire
  6. Publier les mémoires de mon arrière-grand-mère, Yvette Passy, fille de Jacques Passy et petite-fille de Frédéric Passy
  7. Me lancer à contribuer à Wikipedia
  8. Courir quelques trails : le 1er sera le 23 avril, le Bretagne Ultra Trail, 59 km qui vont de la ville de Locunolé (29) au port de Doelan à Clohars Carnoet (29)
  9. Faire pour la 1ere fois du ski de randonnée
  10. Adhérer à une association naturaliste et contribuer à enrichir les base d’observations sur la nature (plantes, champignons, oiseaux, insectes…)
  11. Présenter dans Nicopedie ma collection de fossiles du Lutétien et quelques documents associés

… et Devenir grand-père !

4 commentaires sur “Yearbook 2021 Perso”

  1. Retour de ping : Mycena purpureofusca – Nicopedies

  2. Hello Nicolas
    C’est super de te lire et d’être avec toi à travers ce blog. Je vais être honnête, je n’avais pas trouvé le temps de l’ouvrir avant. Je profite de l’occasion pour te souhaiter la meilleure année possible, à la découverte de pleins de nouvelle activité – je sais que ta créativité n’a pas de limites 🙂 – et surtout en profitant de ta famille qui va s’agrandir.
    Pour ma part, je reste à 100%, le plus souvent en mode indoor. Le début d’année est très compliqué, heureusement la famille va bien, enfin les enfants, pour nos anciens c’est plus compliqué.
    J’espère trouver le temps de courir plus pour pouvoir un jour partager un trail avec toi. Actuellement, à part le dimanche, peu d’exercice mais la belle saison et l’allongement de la durée du jour me permettra peut-être de faire d’autres entrainements. En tout cas, un 59 km, je ne saurai pas faire.
    A très bientôt j’espère.
    Amitiés
    Noël

  3. Insatiable Nicolas!
    Je n’ai rien trouvé concernant le chemin de fer pour 2022?
    J’ai acheté « Slow Train » de Juliette LABARONNE. For train lovers only…
    Le Tour de France par 2 enfants version 2022 en train+vélo est un projet qui m’intéresse…
    Amitiés/Bruno G

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *