Récolte de l’Angélique

Aujourd’hui, récolte d’angélique (en gardant juste une pousse pour essayer de récupérer les graines). Plantée l’an dernier, elle avait fait quelques belles tiges, mais cette année, elle s’est beaucoup plus développée, pour atteindere 1m20 de hauteur. Avec cinq-six beau bâtons récoltés, c’est l’occasion de tenter de cuisiner quelques échantillons :

  • Un pot de confiture d’angélique
  • Une bouteille de liqueur d’angélique

La confiture d’angélique est super bonne. Elle a plus que pris (un peu dure), mais a vraiment le gout que l’on retrouve dans l’angélique confite. Délicieux avec le yaourt blanc du matin! Pour la liqueur, il faudra attendre deux mois pour la déguster.

Recette de la confiture d’Angélique (adaptée de cette recette):

Premier jour
1 Rincez les tiges d’angélique à l’eau fraîche, et coupez-les en tronçons de 3 cm. Plongez-les pendant 1 minute dans une grande casserole d’eau bouillante, puis arrêtez le feu et laissez refroidir. Égouttez-les et retirez toutes les fibres filandreuses. Recoupez ces tronçons en fines lamelles (plus les lamelles sont fines, moins la confiture est « croquante »).

2 Mélangez l’angélique, le sucre et le Jus De Citron dans une terrine, couvrez avec un film alimentaire ou un papier sulfurisé, et laissez macérer 12 heures.

Second jour
3 Transvasez le mélange dans la bassine à confiture, portez à ébullition en remuant avec la cuillère en bois, écumez et laissez cuire à feu vif 10 minutes environ, jusqu’à ce que les tiges deviennent translucides et que le sirop épaississe.

4 Vérifiez la cuisson avec une assiette froide ou le thermomètre à sucre, et retirez la bassine du feu.

Mettez en pots et couvrez selon la méthode choisie.

Recette de la liqueur d’Angélique (adaptée de cette recette):

Laver les tiges d’angélique et les éponger, puis les couper en petits tronçons. Les mettre dans un grand bocal, puis ajouter le sucre, 1/2 cuillerée à café de cannelle, les clous de girofle écrasés et quelques pincées de noix de muscade râpées. Verser l’eau de vie sur ce mélange, ajouter le même volume d’eau filtrée et mélanger. Boucher hermétiquement et laisser macérer pendant 2 mois, en agitant le bocal de temps en temps.
Au terme de cette macération, verser le contenu du bocal dans une passoire tapissée d’une mousseline et placée sur une terrine. Filtrer le liquide avec précaution en pressant bien les morceaux d’angélique pour en exprimer tout le suc. Mettre la liqueur obtenue dans des bouteilles et les boucher soigneusement. Attendre encore quelques semaines avant de consommer.
Conserver les bouteilles au frais et à l’abri de la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *