2010 – Le trail du Pilat – 43km/1850mD+

Étiquettes:


Lever à 6 heures et départ à 6h45 pour Nicolas et Delphine. Les sacs à dos et porte-bidons sont prêts depuis la veille. A l’intérieur des bidons, un mélange « spécial » concocté par Nicolas (moitié jus de pomme bio, moitié eau minéralisée dégazéifiée, sel, fructose pour un total -isotonique-de 50g/l de sucre).

Arrivée à Véranne  un peu avant 8 heures. Il fait déjà un peu chaud pour  le retrait des dossards. Il y a pas loin de 800 coureurs inscrits sur les deux distances, ce qui fait beaucoup pour un village de 600 habitants.

9h15 Ca y est, le départ est donné. Nicolas et Delphine avaient prévu de courir ensemble la première partie mais, dès la sortie du village, ils se retrouvent séparés. Nicolas essaye à deux ou trois reprises d’attendre Delphine, mais il y a encore beaucoup de monde et il se fait bousculer chaque fois qu’il se retourne. Il se résoud donc à courir seul.

Les parcours :

La carte des deux parcours : le 21 km et le 42 km. Quand au dénivelé, c’est … montagneux ! Une petite animation video pour vous en convaincre !


La course de Delphine :

Delphine, malgrès une petite chute sans gravité, fait une course solide sur le 21 km qui compte un dénivelé important (850m). Elle arrive 302ème sur 413 classés. Il y avait 398 inscrits sur le 21km, plus 33 inscrits sur le 42km, qui on finalement opté pour le 21km au point de bifurcation… donc il y a eu quelques abandons. Dans sa catégorie, Delphine est 9ème Véteran 1 Féminine sur 35. En 2:39:06, sa vitesse moyenne sur le parcours est de 7,9kmh. A quelques centaines de mètres de l’arrivée, Valérie l’attend pour la photo… Ensuite, toute la famille va déguster une paella en attendant Nicolas.

Delphine vers le km 16                          Près de l’arrivée

Sous les bravos de Yannis

La course de Nicolas :

Nicolas… tombera trois fois (une première fois dans le village en essayant de ranger son téléphone). Le récit de sa course :

Chap St Sabin : 01:34:00  / Vitesse (depuis début : 7,0 km/h)
Col Gratteau    : 02:05:00 / Vitesse (depuis début : 7,2  km/h) (Tronçon : 7,7 km/h)
Ravit. 23km     : 03:00:00 / Vitesse (depuis début : 7,7 km/h) (Tronçon : 8,7km/h)

A ce moment, Nicolas est 142ème. Il y a encore 247 concurrents en course sur les 290 inscrits… Un peu d’inquiétude car les crampes ont commencé à se faire sentir depuis quelques kilomètres. Il y a encore beaucoup de distance, et la partie la plus difficile est devant. Il va falloir gérer.

Nicolas au 23ème km

Crêt Perdrix    :  03:16:45  / Vitesse (depuis début : 7,5 km/h)
La Jasserie      : 03:39:45 / Vitesse (depuis début : 7,4 km/h) (Tronçon : 6,5km/h)
Crêt Botte        : 04:02:30 / Vitesse (depuis début : 7,5km/h) (Tronçon : 9,2km/h)
Crêt Oeillon    : 04:17:30 / Vitesse (depuis début : 7,3 km/h) (Tronçon : 4,0km/h)
Col Gratteau    : 04:27:30 / Vitesse (depuis début : 7,4 km/h) (Tronçon : 9,0km/h)

Juste après le passage du col du Gratteau, au moment où Nicolas attaque l’arête des trois dents, un gigantesque orage s’abat sur la montagne. Eclairs à droite et à gauche, pluie torrentielle. Il n’y a rien à faire : il faut continuer pour sortir au plus vite du passage aérien. Les lunettes de vue sont devenue inutilisables. Glissade sur les rochers, violente crampe au mollet, chute,… Pendant un moment, il ne parvient pas à maîtriser sa crampe et redoute de de pas pouvoir repartir. Rien de bien grave, mais un moment disons…délicat!

Les trois dents… vues par beau temps (photo prise en Décembre). On voit bien le sentier du trail qui serpente vers les dents. Ensuite, c’est presque de l’escalade !

Fin 3 dents     : 04:49:30 / Vitesse (depuis début : 7,3  km/h) (Tronçon : 5,5km/h)
Ravit. 39km   :  05:15:00 / Vitesse (depuis début : 7,4 km/h) (Tronçon : 9,4km/h)
Arrivée            : 05:36:55 / Vitesse (depuis début : 7,7 km/h) (Tronçon : 11,0km/h)

La descente depuis les trois dents jusqu’à l’arrivée se fera pendant près d’une heure sous la pluie. Le chemins sont transformés en torrents de boue. Ca glisse et il faut s’accrocher aux arbres. A la moindre glissade mal négociée, la crampe au mollet reviendra et cette fois, elle risque de ne pas repartir.

Nicolas arrive tout heureux 124ème sur 224 classés (23 abandons depuis le ravitaillement du 23ème kilomètre). Dans sa catégorie, il est 36ème Véteran 1 Masculin sur 72. Il ne faut pas oublier qu’il est un quasi Véteran 2 (c’est pour l’an prochain…). En 5:37:06, sa vitesse moyenne sur le parcours est de 7,7kmh. L’objectif de départ était 5:00:00, mais compte tenu des conditions météo et de l’interruption de l’entraînement pendant un mois pour cause de doigt cassé, le résultat est plus qu’honorable.

La petite famille était un peu inquiète à cause de l’orage, mais tout est bien qui fini bien.

2 commentaires sur “2010 – Le trail du Pilat – 43km/1850mD+”

  1. Bravo pour ce courage à toute épreuve! Un sacré effort que j’espère pouvoir réussir à réaliser dans une dizaine d’année.

    Geoffroy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *